Investir dans l’immobilier : l’âge et la technique idéale

L’immobilier est toujours le placement par excellence, qu’il s’agisse d’un bien qui est encore en construction, d’un immeuble neuf ou d’occasion. Mais encore faudra-t-il avoir la bonne technique.

L’investissement dans l’immobilier : les points à prendre à compte

Il y a plusieurs points à prendre en compte avant de se lancer à proprement parler dans l’investissement. Ce sont des éléments qui ont attrait au bien immobilier, à ses caractéristiques et bien entendu, au mode de financement. Toutefois, pour bien compléter vos données, nous vous conseillons de vous informer sur le meilleur taux baromètre 2019.

  • L’emplacement

On commence d’abord à analyser l’environnement, la localité, notamment l’emplacement en général du bien. Il est conseillé de vous orienter vers un environnement calme, dépourvu de vis-à-vis. Pour ce faire, il vous suffit de vous adresser à la mairie, qui vous informera s’il y a d’autres projets de construction en cours aux alentours de votre future propriété.

Si votre objectif penche un peu plus vers la location, il est conseillé de se tourner vers des zones tendues, notamment les zones où le marché reste attractif.

  • Entre le neuf et l’occasion

Vous avez le choix bien entendu entre le neuf et l’ancien. De nombreux critères sont à prendre en compte. Au niveau fiscal par exemple, une propriété neuve serait beaucoup plus intéressante. Une maison neuve se veut également beaucoup plus fonctionnelle, dans la mesure où elle va s’aligner aux dernières normes environnementales imposées, ainsi qu’aux réglementations thermiques. En plus, si vous achetez du neuf, les frais de notaire feront également l’objet d’une réduction. Dans le neuf, les frais de notaire s’élèvent en moyenne entre 2 à 3 %, par contre, ils sont à 6 ou 7 % dans les biens immeubles d’occasion.

  • Le mode de financement

C’est également un critère essentiel sur lequel il faut particulièrement réfléchir. Il est conseillé de souscrire un crédit immobilier. Le conseil reste valable, même si vous avez les moyens de payer votre achat en comptant. Le crédit constitue une garantie dans le cadre de la transaction.

Un type d’investissement propre à chaque tranche d’âge

En principe, il n’y a pas vraiment d’âge idéal pour commencer à investir dans le cadre de l’immobilier. Cependant, il faut respecter certains principes : à chaque tranche d’âge correspond un type d’investissement.

  • Entre 25 à 35 ans

Quand on a entre 25 et 35 ans, on est en plein cœur de la vie active. C’est le moment de construire, d’autant plus qu’on dispose généralement d’un contrat CDI, ce qui signifie revenu stable et de même pour le statut professionnel. Dans ce cas, il est conseillé d’investir dans le neuf, par exemple pour votre résidence principale.

Sachez également qu’à 20 ans, à 30 ans, c’est également le moment opportun si vous devez souscrire un crédit immobilier.

  • Après 40 ans

Avant 40 ans, on investit sur du neuf pour sa résidence principale. Après 40 ans, il est temps d’investir dans le locatif. Ce sera un complément de revenu, mais également un complément de retraite pour votre futur. Il reste conseiller de se tourner vers de l’immobilier neuf.

Laisser un commentaire